Home Qui suis-je ? Mon Cursus
Mozilla au lieu de Internet Explorer

Avec Internet Explorer,il se peut que les images ne s'ouvrent pas en grand, il est recommandé d'installer Mozilla Firefox comme navigateur !!! Bonne découverte sur mon site !!! et Merci à tous ceux qui ont mis des messages dans mon livre d'or, ça me touche beaucoup !!!


Le cursus de l'artiste

J’ai commencé mon apprentissage de façon autodidacte, d’abord par la réalisation de tableaux à l’aquarelle, au pastel sec, puis à l’acrylique qui a l’avantage d’être utilisable sur divers supports (mur, bois, toile…) et de laisser libre cours à son imagination.

Mon rêve était de faire l’école des beaux arts, mais les réalités de la vie m’ont fait prendre un chemin détourné. Cependant, ma passion pour l’art, le dessin et la peinture m'ont toujours continuellement suivi dans mes démarches et études.

dessin de coiffureAimant le contact avec les gens, les relooker et l’art de manipuler la matière, c’est naturellement que je me suis tournée vers une formation de coiffure. Rattrapée par ma passion, c’est dans les dessins des modèles de coiffure, l’art d’y faire évoluer librement son imagination, de jouer avec la lumière et les reflets, que je me retrouvais...
Afin de laisser libre cours à mes capacités artistiques, j’ai eu l’opportunité de réaliser des décors de vitrine sur celles des salons de coiffure où j’ai pu travailler.

C’est de là que ma vraie vocation pour les décors muraux, les toiles et l’envie de faire partager mon savoir faire, m'ont mené à reprendre une formation de peintre et bâtiment à l’AFPA de Besançon.
De cette façon, je pouvais développer le travail en équipe et proposer aux clients de personnaliser leur intérieur. Cette formation me permettait, par la même occasion de faire moi-même la préparation des murs avant un décor si besoin.

Soutenue par M. Grosperrin directeur de l’AFPA, mais surtout par M.Yves Ruyssen et désireuse de prouver mon savoir-faire et ma détermination, c’est dans leur salle de réunion qu’ils me permirent la réalisation d’un tableau en trompe-l’œil, peint à même le mur, représentant des cygnes sur un lac gelé.
Agréablement surpris par le résultat, je repris, à la demande du directeur, mes pinceaux pour réaliser une fenêtre en trompe-l’œil, dans son bureau, ouvrant sur le village de Lods qu’il affectionne tant.